Passer au menu Passer au contenu

Vous êtes sur le site Gaspésie-Les Îles, mais nous vous avons localisé dans la région : ###detected_region###

Agriclimat dévoile le réseau des fermes pilotes engagées dans la lutte contre les changements climatiques

Publié le 8 décembre 2021 - Écrit par Fédération de l’UPA Gaspésie-Les Îles

Catégorie :

  • Gaspésie–Les Îles
  • Citoyen/Citoyenne
  • Producteur/Productrice
  • Actualités

Une ferme pilote pour la Gaspésie-Les Îles

Le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ), porteur du projet Agriclimat, des fermes adaptées pour le futur, annonce aujourd’hui la mise en place d’un réseau de fermes pilotes engagé dans la lutte contre les changements climatiques. Dans le cadre du projet, ces fermes collaboreront étroitement à l’élaboration d’une nouvelle démarche pour déterminer les actions les plus appropriées pour chaque entreprise. Démarche qui sera, au terme des trois ans du projet, disponible à tous les producteurs et conseillers agricoles du Québec.

Au nombre de 37, ces fermes et leurs conseillers travailleront de concert sur les trois piliers de la lutte contre les changements climatiques : l’adaptation de l’entreprise au climat futur, la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’augmentation de la séquestration du carbone. Afin d’être représentative du plus important secteur de production de la région, la Ferme bovine Bovitom de St-Alphonse a été retenue pour se joindre au réseau provincial de fermes pilotes.

« La Fédération régionale est heureuse de s’impliquer et de contribuer à la lutte contre les changements climatiques.  La mobilisation des producteurs et le travail en équipe derrière ces enjeux importants nous permettrons d’identifier concrètement les actions et les mesures d’adaptation à mettre en place pour la pérennité de notre agriculture. »

Michèle Poirier, présidente de la Fédération de l’UPA Gaspésie – Les Îles.

Les fermes pilotes se familiariseront avec les changements climatiques projetés dans leur localité et les risques potentiels pour leur entreprise. Ils prendront connaissance de leur bilan d’émissions de GES et des postes d’émissions sur lesquels il est possible d’agir. Ils constateront la dynamique du carbone dans leurs sols et arbres, et seront en mesure de déterminer des pratiques qui permettraient d’optimiser ce levier de lutte dans leur entreprise. Ces trois volets d’analyse leur permettront de mettre en place ou de poursuivre des actions afin de lutter contre les changements climatiques à l’échelle de leur entreprise.

Régionalement, la démarche se fera parallèlement avec la première partie d’Agriclimat qui permet de cibler les principales problématiques climatiques régionales et les mesures d’adaptation à développer. Pour se faire, la collaboration et l’expertise des producteurs agricoles sur les deux comités mis en place par la fédération régionale, un pour la Gaspésie et l’autre pour les Îles-de-la-Madeleine sont primordiales et c’est pourquoi les producteurs sont le cœur des groupes de travail. Des organisations telles que le Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD) le Club en agroenvironnement de la Gaspésie – Les Îles, le Conseil régional en environnement de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CREGÎM), la communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, la direction régionale du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et le Bon goût Frais des Îles appuient la démarche et participent activement aux discussions.

Pour connaître toutes les fermes pilotes ou pour en savoir plus sur le projet, nous vous invitons à consulter agriclimat.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le projet Agriclimat, des fermes adaptées pour le futur est soutenu financièrement dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

La Fédération régionale de l’UPA de la Gaspésie - Les Îles est une organisation syndicale qui regroupe les 350 producteurs et productrices sur tout le territoire de la région. Elle a pour mission de promouvoir, défendre et développer, les intérêts des producteurs agricoles et forestiers de la région.

Nouvelle récente

Voir toutes les nouvelles